The Forgotten French Emigrants by France / Les émigrants français oublié par la France

The Forgotten French Emigrants by France

The French constituted the overseas colonies, protectorates and mandate territories that came under French rule from the 17th century onward.
Immigration from France was strictly regulated by law. French settlers in the New World were usually trappers, soldiers, or clerics until 1685, when King Louis XIV revoked the Edict of Nantes stripping the Protestant Huguenots of their political rights unless they converted to Roman Catholicism. In response, many Huguenots opted to emigrate to North America or were accepted to The United Kingdom.

Among France’s most skilled artisans, the Huguenots were well-educated members of the wealthy middle class.

Their departure crippled the French economy but led to the creation of prosperous settlements at New Rochelle, Staten Island, Harlem, and New Paltz (80 miles (130 km) north of New York City and south of Albany in what would become the state of New York. Huguenot families also settled in Massachusetts, Pennsylvania, Virginia, and South Carolina, Conflicting accounts make it difficult to provide accurate figures on the numbers of Huguenots who settled in the future United States.

Estimates range from 3,000-15000 before the first U.S. Census in 1790.The first U.S. Census in 1790 listed 11,307 residents of French origin. New York, Pennsylvania, South Carolina, and Maryland had the largest numbers of French-speaking residents.

Other states with significant French populations included North Carolina, Virginia, Vermont, Connecticut, Massachusetts, Rhode Island, New Hampshire, and what was then the territory of Maine. In 1980, the U.S. Census began collecting information on national ancestry and found that 13 million American citizens regarded themselves as having French ancestry. More than one-quarter of these people lived in the Northeast. A similar percentage in north-central and southern states claimed French ancestry, but in the West only 19 percent claimed French heritage. The individual states with the most residents claiming French ancestry were California, Louisiana, Michigan, Massachusetts, and New York. Permanent settlement dates from 1608 with the arrival of the French.
New France, as it was called, grew along the St. Lawrence River and was settled by the French In 1663, Louis XIV took control of New France away from the company and made it a royal province governed by the Crown.

Jean Talon was appointed the administrator. He realized the benefits of branching out from the single focus of furs to lumbering, mining, fishing, manufacturing , nd trade with the West Indies and was determined to make the colony self supporting. My Great-Grand-Father Jean Beaugrand arrives as a soldier with 1000 soldiers from the Carignan-Salières regiment. They were sent to the colony 1665. However, before settlement could begin on a large scale, actions needed to be taken to control the indigenous Peoples who were executing the colonist.

 

The Filles du Roi 1663 and 1673 emigrate to New France. My great-grand-mother, Margarite Samson  1647-1721 arrived  from Normandy France and marries Jean Beaugrand my great grandfather the soldier in 1672 in Saurel New France (Quebec)

Most of the colonists who came to New France during this time came from Normandy, Île de France, Poitou, Aunis, Brittany and Saintonge.

The vast majority of those who came were single men which created a large imbalance in the colony as there was a severe lack of marriageable women. Indeed, up to the 1670s, there were 6 to 14 times as many men of marriageable age as women. Many of the male immigrants, unable to find a wife, chose to return home to France after their 3 year term ended.

One solution was to encourage marriage with native women. It was believed that this would increase the population of the colony and civilize the Aboriginal people.

French authorities persuaded a number of unmarried young women to emigrate. Their passage was paid by the Crown; they were promised lodging on arrival and were encouraged to marry as quickly as possible. Initially called filles à marier (marriageable girls), they came to be known as “Filles du Roi” (King’s daughters) and they were recruited primarily from houses of charity in French cities. Most were orphans, foundlings or women who had been incarcerated for vagrancy or illicit Protestantism although some of higher standing was recruited for officers.
Each Filles de Roi received an assortment of practical items in a case e.g., handkerchief, pair of stockings, pair of gloves, ribbon, four shoelaces, white thread, 100 needles, 1,000 pins, a comb, pair of scissors, two knives and two livres in cash.

Upon arrival, the filles received clothing appropriate to the country and some provisions. The female emigrants girls, women or widows who went to new France on the expenses of the King in convoys recruited and conducted by the French authorities, who were established in Quebec, New France by the Intendant Jean Talon and who would received at the marriage the King’s Gift of 50 livres for commoners and 100 livres for demoiselles and sometimes, but rarely even more.

From these two French emigrants of the Beaugrand family tree resulted in thousands of descendants which includes myself, Raymond Beaugrand, my son Jean Marc Beaugrand and his new son Jean Louis Beaugrand who arrive in February 2016.

The livre was the currency of France from 1781 to 1794. The total being, roughly, or equivalent to $1,425  to $2,000 USD.  The livre was established by Charlemagne as a unit of account equal to one pound of silver.

The French language was introduced to new territories in the Americas, Africa and Asia. Most second-language speakers reside in Francophone Africa, in particular Gabon, Algeria, Mauritius, Senegal and Côte d’Ivoire. In 1980, the U.S. Census began collecting information on national ancestry and found that 13 million American citizens regarded themselves as having French ancestry.

In 2015, French was estimated to have 77 to 110 million native speakers and 190 million secondary speakers. Approximately 270 million people are able to speak the language. According to a demographic projection led by the Université Laval and the Réseau Démographie de l’Agence universitaire de la francophonie, total French speakers will number approximately 500 million people in 2025 and 650 million people by 2050. The Organisation internationale de la Francophonie estimates 700 million by 2050, 80% of whom will be in Africa.

France has left its emigrants scatter all over the world during its colonization period without acknowledging their French ancestry or existence from France

By Stating”you are not French”

My DNA proof goes back to 1641 of the male line of the Y Chromosomes and trying to connect the dots to 1500 with French citizens of France with the name Beaugrand.

However, I must concede that getting a French person to submit to a DNA test is very difficult. or ( No Interest)

 

Les émigrants français oublié par la France

Les Français ont constitué les colonies d’outre-mer, les protectorats et les territoires mandat fourni sous le régime français du 17e siècle. L’immigration en provenance de France est strictement réglementée par la loi. Les colons français dans le Nouveau Monde étaient habituellement des trappeurs, soldats, ou clercs jusqu’à 1685, lorsque le roi Louis XIV a révoqué l’Édit de Nantes les Protestants Huguenots de décapage de leurs droits politiques à moins qu’ils ont converti au catholicisme romain. En réponse, de nombreux Huguenots ont choisid’émigrer en Amérique du Nord ou ont été acceptées pour le Royaume-Uni.

Parmi les plus des artisans qualifiés, les Huguenots étaient bien membres instruits de la riche classe moyenne.

Leur départ a paralysé l’économie française mais a conduit à la création de villes prospères à New Rochelle, Staten Island, et d’Harlem, New Paltz (80 milles (130 km) au nord de la ville de New York et au sud d’Albany) dans ce qui allait devenir l’état de New York. Famille huguenote également installés dans le Massachusetts, la Pennsylvanie, la Virginie et la Caroline du Sud, contradictoires, il estdifficile de fournir des chiffres précis sur le nombre de huguenots qui se sont installés dans l’avenir des États-Unis.

Les estimations vont d’3,000-15000 avant le premier recensement des États-Unis en 1790.

Le premier recensement des États-Unis en 1790 répertorié 11 307 résidents d’origine française. New York, Pennsylvanie, Caroline du Sud, et le Maryland ont le plus grand nombre de résidents francophones. D’autres États possédant d’importantes populations français inclus Caroline du Nord, Virginie, Maryland, Connecticut, Massachusetts, Rhode Island, New Hampshire, et ce qui étaitalors le territoire du Maine. En 1980, le recensement des États-Unis a commencé à recueillir des renseignements sur l’ascendance nationale et constaté que 13 millions de citoyens américains se considéraient comme ayant une ascendance française. Plus d’un quart de ces personnes vivaient dans le nord-est. Un pourcentage similaire dans le centre-nord et du sud ont fait valoir d’ascendance française, mais dans l’Ouest a affirmé que 19 % du patrimoine français. Les états individuels avec les la plupart des résidents prétendant ascendance française sont la Californie, la Louisiane, le Michigan, Massachusetts, et à New York. L’établissement permanent date de 1608 avec l’arrivée des Français.

Nouvelle France, comme on l’appelait, a grandi le long du fleuve Saint-Laurent et a été colonisée par les Français en 1663, Louis XIV ont pris le contrôle de la France à l’écart de la société et en ont fait une province royale régie par la Couronne. Jean Talon a été nommé administrateur. Il s’est rendu compte des avantages de l’éclaircie du seul centre de fourrures à l’exploitation forestière, l’exploitation minière, la pêche, la fabrication et le commerce avec les Antilles et étaitdéterminé à faire de la colonie. Mon Great-Grand-Père Jean Beaugrand arrive comme un soldat avec 1000 soldats du régiment de Carignan-Salières. Ils ont été envoyés à la colonie 1665. Cependant, avant que le règlement pourrait commencer sur une grande échelle, les actions nécessaires à prendre pour contrôler les peuples autochtones qui s’exécutaient le colon.

Les Filles du Roi 1663 et 1673 émigrer en Nouvelle-France. Mon arrière-grand-mère, Margarite Samson 1647-1721arrive de Normandie France et épouse Jean Beaugrand mon arrière grand-père du soldat en 1672 dans la région de Saurel La Nouvelle France (Québec) La plupart des colons venus en Nouvelle-France pendant ce temps est venu de Normandie, Île de France, le Poitou, l’Aunis, de Bretagne et Saintonge.

La grande majorité de ceux qui sont venus étaient des hommes célibataires qui créé un déséquilibre important dans la colonie comme il y avait un grave manque d’âge nubile des femmes. En effet, jusqu’à les années 1670, il y avait 6 à 14 fois plus d’hommes en âge de se marier en tant que femmes. Bon nombre des nouveaux immigrants de sexe masculin, impossible de trouver une femme, a choisi de revenir en France après leur mandat de 3 ans a pris fin.

Une solution a été d’encourager le mariage avec des femmes autochtones. On croyait que cela permettrait d’accroître la population de la colonie et de civiliser les peuples autochtones. Autorités Françaises ont convaincu un certain nombre de jeunes femmes célibataires à émigrer. Leur passage a été payé par l’État ; ils ont été promis à l’arrivée et d’hébergement ont été encouragés à se marier le plus rapidement possible. Initialement appelé filles à marier (filles mariables), il en est venu à être connu comme “Filles du Roi” (King’s Daughters) et ils ont été recrutés principalement de maisons de charité dans les villes françaises. La plupart étaient des orphelins, enfants trouvés ou les femmes qui avaient été incarcérés pour vagabondage ou Protestantisme illicite bien qu’une partie de l’article supérieur a été recruté pour les officiers. Chacune des Filles de Roi a reçu un assortiment de produits pratiques dans un cas, par ex., mouchoir, paire de bas, paire de gants, ruban, quatre lacets, fil blanc, 100 aiguilles, 1 000 broches, un peigne, des ciseaux, deux couteaux et deux livres en espèces.

À l’arrivée, les filles ont reçu des vêtements appropriés pour le pays et certaines dispositions. La femelle les émigrants les jeunes filles, les femmes ou veuves qui se sont rendus à la nouvelle France sur les dépenses du roi en convois recrutés et menées par les autorités françaises, qui ont été établis au Québec, la France par l’intendant Jean Talon et qui aurait reçu au mariage le cadeau du roi de 50 livres pour les hommes et 100 livres pour les demoiselles et parfois, mais rarement, même plus.

À partir de ces deux émigrants français de l’arbre de famille Beaugrand fait des milliers de descendants qui m’inclut, Raymond Beaugrand, mon fils Jean Marc Beaugrand et son nouveau fils Jean Louis qui arrivent en février 2016.

Le livre était la devise de la France de 1781 à 1794. L’etre total, environ, ou l’équivalent de 1 425 $ à 2 000 $ USD. Le livre a été créé par Charlemagne comme unité de compte égale à une livre d’argent. La langue française a été présenté à de nouveaux territoires dans les Amériques, en Afrique et en Asie. La plupart des usagers de la langue seconde résident dans l’Afrique francophone, en particulier l’Algérie, le Gabon, Maurice, le Sénégal et la Côte d’Ivoire.

En 1980, le recensement des États-Unis a commencé à recueillir des renseignements sur l’ascendance nationale et constaté que 13 millions de citoyens américains se considéraient comme ayant une ascendance française.

En 2015, le français a été estimé à 77 à 110 millions de locuteurs natifs et 190 millions de locuteurs secondaires. Environ 270 millions de personnes sont en mesure de parler la langue Selon une projection démographique menée par l’Université Laval et le Réseau Démographie de l’Agence universitaire de la francophonie, le total des locuteurs du français seront au nombre d’environ 500 millions de personnes en 2025 et 650 millions de personnes en 2050. L’Organisation internationale de la Francophonie estime 700 millions de dollars en 2050, 80 % d’entre eux étant en Afrique. La France a laissé les émigrés disperser partout dans le monde au cours de sa période de colonisation sans reconnaître leur ascendance française ou l’existence de la France en disant”Vous n’êtes pas Français” ma preuve ADN remonte à 1641 de la ligne masculine de la chromosomes Y et essayez de relier les points à 1500 avec les citoyens français de France avec le nom de Beaugrand. Cependant, je dois admettre que l’obtention d’une personne à se soumettre à un test d’ADN est très difficile. ou ( aucun intérêt)

Advertisements

About beaugrand

State Technical Institute for electrical engineering Language and cultural studies Meetings & Events and business investment in locale infrastructure activity 10 years part-time Saucier Le Café de Paris- Ritz I was a member of the Chevalier de Tasse du Vin and the Chaîn du Rôtisseur Completed courses in Knowing Alcoholic Beverages Beer, Wine, distilled liqueur Le Comité National des Vins de France certifies that Raymond Beaugrand be awarded a Certificate de Merite completing courses on how to handle and serve The Fine Wines of France Six Sigma training Member National Writers Union Member American Image Press Accredited Photographer Member SAE International 40 years as a genealogist and co-administrator Ancestry.com Beaugrand & Champagne family Traveled in over 100 countries Business plans, risk assessments, country analysis and profiles. Un blogueur Beaugrand État Institut technique de génie électrique études linguistiques et culturelles Réunions & événements et les investissements des entreprises dans l'environnement local infrastructure activité 10 ans à temps partiel Saucier Le Café de Paris- Ritz J'ai été membre du Chevalier de Tasse du Vin et la Chaîn du Rôtisseur terminé des cours en sachant boissons alcoolisées Bière, vin, liqueur distillée Le Comité National des Vins de France certifie que Raymond Beaugrand être décerné un certificat de ivoirien a remis suivant des cours sur la manière de traiter et de servir les vins raffinés de la France formation Six Sigma National membres Union des écrivains américains membres Image Appuyez sur photographe accrédité membre SAE International 40 ans comme généalogiste et co-administrateur Ancestry.com Beaugrand & Champagne famille voyagé dans plus de 100 pays, le secteur privé Plans, les évaluations des risques, des analyses de pays et des profils Nations Un blogueur
This entry was posted in World Cultures. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s